24 juin 2010

Plaquiste

 
Version imprimable    
 

Le plaquiste ou monteur poseur en agencement est un spécialiste des travaux de finition intérieure, d’isolation et d’aménagement dans des locaux clos ou couverts. Il pose des cloisons préfabriquées en bois ou des plaques de plâtre, les assemble sur toute surface qui le nécessite : mur, plafond ou sol. Ce métier tend à se différencier de celui de plâtrier.

Description des tâches / conditions de travail

Le plaquiste opère dans des logements individuels ou collectifs, des bureaux ou des immeubles publics, mais aussi dans les salles de spectacles ou les bateaux. Il effectue un assemblage de plaques sur les surfaces à habiller après avoir étudié et interprété un schéma d’installation. Il utilise des instruments plutôt classiques comme l’équerre ou le niveau pour vérifier les données géométriques au fur et à mesure du montage des différents éléments. Si besoin est, il corrige l’aplomb et l’équerrage d’un mur-support ou l’horizontalité d’un sol. Pour percer les murs-supports et fixer les éléments d’habillage il utilise des machines fixes ou portatives. La fixation des éléments composants l’habillage ou l’isolation doit se faire selon un ordre bien défini. Le plaquiste est un professionnel qui applique des consignes de travail très méticuleuses et opère des manipulations précises. Sur un petit chantier il est souvent polyvalent. Il réalise aussi bien la pose des plaques, des enduits, le lissage, les joints. Sur un gros chantier il travail en équipe et la division des tâches s’impose.
Travaillant au niveau du second œuvre en intérieur le plaquiste est toujours à l’abri des intempéries. Le port de charges lourdes est fréquent mais facilité par l’utilisation d’engins de levage. La gamme des produits et des techniques de pose évolue sans cesse. Le plaquiste doit s’adapter en suivant des stages de formation continue. Ses horaires sont le plus souvent réguliers sauf en cas de retard d’un chantier exigeant des rattrapages.

Salaires / revenus

A l’embauche, un plâtrier-plaquiste débutant est rémunéré dans la fourchette 1 300 à 1 400 € par mois. Certaines offres d’emploi affichent des salaires horaires aux alentours de 9 € de l’heure.

Evolution professionnelle

Le métier de plâtreur-plaquiste permet des évolutions professionnelles en termes de spécialités liées aux travaux d’aménagement et de finition des intérieurs ou aux spécialités du staffe et de l’ornementation. Comme pour plusieurs métiers du bâtiment le plaquiste, avec une expérience professionnelle, peut créer une entreprise artisanale.

Etudes / formations

Du CAP au BTS plusieurs formations professionnelles à divers niveaux préparent à l’exercice du métier de plaquiste. Elles sont accessibles en formation initiale ou par la voie de l’apprentissage.
- CAP plâtrier-plaquiste,
- CAP staffeur ornemaniste,
- BEP finition, plâtre et préfabriqués,
Attention, réforme en cours : les BEP sont progressivement supprimés et remplacés par des bacs pro.
- Mention complémentaire (MC) plaquiste,
- Bac pro aménagement et finition,
- Brevet professionnel (BP) plâtrerie-plaques,
- BTS aménagement finition.

Pour en savoir plus

Les compagnons du devoir
www.compagnons-du-devoir.com

Association pour la promotion des métiers du plâtre
www.lesindustriesduplatre.org

Chambre de métiers de l’artisanat
Tél : 0 825 36 36 36

CCCA du BTP
www.ccca-btp.fr

Une question ? Besoin de précisions ?
Posez une question au CIDJ par e-mail...
Rencontrer un conseiller du réseau Information Jeunesse ?
Plus de 1 600 structures vous accueillent gratuitement pour des conseils personnalisés :
A Paris au CIDJ       -       En Ile-de-France        -       Ailleurs en France
Consulter la liste des dossiers du CIDJ disponibles en téléchargement payant

Christian Michel

Posté par jbmw à 15:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Plaquiste Version imprimable Le plaquiste ou

Nouveau commentaire